mardi, 13. septembre 2011

Que pense le «peuple», finalement? Laissons-le s‘exprimer…

Par exemple en suivant ce fil de commentaires (partiel et partial) répondant à la publication du texte signé par Claude Guéant « Dépénalisation du cannabis, un débat biaisé », édité par le journal Le Monde daté du 16 juin 2011, et la veille sur le site Lemonde.fr à 13h51, en réaction à la sortie du rapport Vaillant.

p05_comments_MKR_rbh23N02« A écouter certains depuis quelques semaines, la guerre contre la drogue serait un échec, et face à ce fléau, il ne resterait plus qu‘une solution, la dépénalisation, en commençant par le cannabis… ». Claude Guéant, ministre de l‘intérieur, de l‘outre-mer, des collectivités territoriales et de l‘immigration.

Par exemple, C Sativa lui répond « Accuser de naïf son adversaire est toujours un subterfuge dialectique. Mentir en est un autre. Raisonnez mieux M le Ministre. »

 

Ingénieusement Ben fait la démonstration : «Il reproche des postulats erronés mais ne s‘en prive pas. 1) Accès + facile = + de consommateurs => France + gros consommateurs d‘Europe et la consommation aux Pays-Bas n‘a pas explosé (1 exemple parmi d‘autres). 2) L‘accès aujourd‘hui y est déjà très facile (mais pas toujours sans risques / flics ou rackets), sinon il n‘y aurait pas autant de consommateurs. 3) Il occulte également tout le volet médical également reconnu par la communauté scientifique. 4) On parle de légalisation contrôlée.»

Puis on assiste à un démontage de texte par le valeureux chevalier du net Raphaël C. qui hurle aux oreilles du ministre : «Halte aux syllogismes mortifères des prohibitionnistes!

1) La lutte antidrogue échoue sans fin car l‘échec lui est consubstantiel : aucun «vice» ne peut être combattu par une interdiction brutale. 2) Le cannabis est nocif ? Raison de plus pour dépénaliser l‘usage & réglementer sa distribution (Guéant préfère que les dealers s‘en chargent!). 3) Hausse de l‘usage car accès+facile ? Au marché noir, quiconque peut en acheter n‘importe où (même en prison). 4) Confusion INTERDIT & INTERDICTION http://petitlien.fr/fetichisme 5) Baisse de l‘usage grâce à cette politique ? Causalité non démontrée. 6 ) Confusion délibérée (?) entre dépénalisation & légalisation. 7) Adaptation des trafiquants : ils n‘ont pas attendu Guéant, et applaudissent sa défense obstinée du statu quo. 8) Reculs étrangers : à nuancer pour les Pays Bas. Curieux oubli du Portugal (décriminalisation de toutes drogues depuis2001). Guéant s‘illusionne : en 40 ans de persévérance, les saisies ne dépassent pas 20% (1% de la valeur financière). La posture guerrière a échoué. Prohibition = fausse solution. Pays choisis avec raccourcis démagogiques… 9) Le dernier chiffre m‘étonne mais bon … 10) Le passage sur l‘évolution du trafic est à mourir de rire aussi … Une belle lettre, un beau discours mais qui reste démagogique et éloigné de la réalité. Et quelque peu désobligeant envers ceux qui ne le cautionnent pas. Attention aux choix des mots Monsieur le ministre, on pourrait également attendre plus d‘empathie de votre part. (…) Le panurgisme du politiquement correct, c‘est la doxa encore majoritaire (de moins en moins) que la prohibition fonctionne, en dépit des faits. La posture outrancière du néopuritanisme est commode : elle exige une cécité volontaire, pour ne rien savoir des conséquences réelles que ses exigences utopiques occasionnent. La répression est un échec total. Mais si la croyance en son efficacité apaise vos penchants totalitaires, alors..».

 

D‘ailleurs, il a un fan qui fera la conclusion de ce reportage : « D‘accord avec Raphaël C. L‘alcool et la cigarette sont des drogues qui font plus de dégâts que le cannabis et dont on a quand même réussi à +/- canaliser la consommation. Le trafic de cigarettes n‘est pas aussi nuisible que celui des drogues (Ndlr : illicites) parce que le contexte de l‘interdit en est absent. Si l‘approche gouvernementale était si globale que C. Guéant le dit, elle intègrerait la lutte au blanchiment via les paradis fiscaux et les officines type Clearstream. L‘approche de C. Guéant est aussi idéologique. ».

 

En direct des lignes internet.

 

Source:

http://www.lemonde.fr le 2011/06/15 «depenalisation-du-cannabis-un-debat-biaise»

Image: © 2011 marker

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *