mardi, 17. juillet 2012

Reportage: CleanU – Contrôler la qualité du cannabis

«Coupez-leur les mains» chantait le reggaeman allemand Ronny Trettman pour pénaliser les dealers qui vendent des produits contaminés en connaissance de cause.

Dans la vie courante, impossible de connaître la composition exacte de ce qu‘on trouve sur le marché noir. Généralement, les gens s‘en rendent compte quand il est déjà trop tard, après consommation: leur plan matos est blindé au sable voire bien plombé au plomb !

rbh07 cleanU testeurLes politiques devraient changer, et des programmes de prévention des usagers pourraient exister, pour informer sur ce type de risques, grâce aux «Drogues Testing». Mais il semble que les responsables politiques se préoccupent peu de la protection des consommateurs contre ces dangers. Même dans les cas les plus urgents, comme lors de la contamination au plomb à Leipzig en 2007.

Avec un certain succès, l‘équipe CleanU a pendant des années servi de vigie dans l‘ obscurité, en développant constamment de nouveaux tests qui réagissent différemment, et de manière visible, aux substances altérant la qualité de votre matos.

Eurêka ! Cette fois, la jeune équipe de CleanU est en mesure de présenter leur dernière invention dans ce domaine : le nouveau test CleanWeed K 2.0 ! Avec sa nouvelle formule, il n‘y a plus trois, mais seulement deux agents réactifs. Ainsi, le test est beaucoup plus facile à préparer et réaliser.

Plus de 20 nouvelles substances, comme le lait concentré, l‘acide ascorbique, la poudre de pulpe, le «Brix» (sorte de laque), la farine d‘amidon, ainsi que les principaux composants de cachets et médicaments peuvent ainsi être détectés par ce qui s‘apparente à un kit de survie. Très bientôt un mini-test au sucre et la silice, en trois étapes sera mis sur le marché afin de satisfaire toutes les bourses.

Si vous ne trouvez pas de tests CleanWeed K 2.0 chez votre détaillant le plus proche, incitez-le à passer commande. Il peut même recevoir des échantillons tests gratuits, afin de satisfaire et garantir la curiosité de ses clients.

En 2012, une attitude commerciale responsable signifie qu‘il est possible d‘acheter, tester et échanger le produit sur demande. Une entreprise qui ne respecte pas ces règles élémentaires parce que les lois instituant la prohibition offrent une zone de non-droit, ne tenant pas compte de la santé des usagers, devrait changer de comportement ou de métier.

«Dealer, on sait où tu gares ta bagnole» continuait-il dans sa chanson… Quand on voit ce qui vient dénaturer la qualité du cannabis, c‘ est bien plus dangereux que le cannabis lui-même.

Pour savoir ce qu‘il y a dans votre teshi ou votre beuh, consultez-donc le site de ces ingénieux allemands et découvrez tous leurs produits qui peuvent s‘ avérer très utiles en certaines occasions.

http://www.cleanu.de (les informations y sont disponibles en français).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *