samedi, 13. juillet 2013

Reportage: Inhalater XP Simple, robuste, efficace

Ancien fumeur de joints et de gitanes, l’annonce, il y a quelques années de mon emphysème pulmonaire m’a filé un choc !

rbh23_10_philippe_inhalaterXPArrêt du tabac devenu obligatoire. Fini les «demain j’arrête». C’était tout de suite et maintenant. Consommateur de cannabis depuis belle lurette, devenu utilisateur «thérapeutique» après le passage récréatif, j’ai acheté mon premier vaporisateur. Et ce fut une révélation ! J’ai de suite privilégié les gros vaporisateurs de salon (Herborizer et Volcano), les portables présentant l’inconvénient à mes yeux, de ne pas contenir assez de matière par rapport à mes besoins ou bien de ne pas chauffer assez. Et disons-le, j’avais une réticence par rapport aux prix de ces appareils sophistiqués.

Sachant que je rédige des articles pour décrire de manière assez complète l’utilisation des vaporisateurs pour le site de «Principes Actifs», un ami bien avisé m’a offert un Inhalater XP*, nouvel appareil portable canadien. Toujours sur ses conseils, sans même lire préalablement la fiche technique, je l’ai essayé.

 

Résultat

pour la première fois, la taille de la capsule contenant le cannabis en poudre est suffisante pour soigner mes maux. La molette de réglage donnée pour aller de 140 à 200°C semble aller jusqu’à 210°C. Réglé à 6,5 sur 9, vapeur très THC. A partir de 8, d’autres effets apparaissent, ce qui laisse supposer que l’on récupère aussi ainsi le CBB et donc que la température maximale est au-dessus de 200°C (ce n’est pas du tout un reproche, bien au contraire).

Le goût est très agréable et une fois fini, le résidu qui sort ne présente pas de traces de pré-combustion mais a bien l’aspect du produit débarrassé de tout produit actif.

Avec ce dernier, surprise, surprise j’ai commencé son utilisation lors de réveils nocturnes assez hard. Il est donc devenu le remplaçant de la pilule somnifère bien connue de certains et ce avec joie. S’en est suivi, au résultat de mes essais pour la nuit, une utilisation bien plus généralisée qui remplace le fameux stick intermédiaire des «vapoteurs» dans le besoin. Il contient assez de matière (jusqu’à 0,3g) et son réglage des températures permet d’obtenir de vraies «bolées» de vapeur bien agréables. Rechargeable par USB où l’on veut avec une bonne autonomie. Et son design est sympa tout en étant sobre.

Bravo aux Canadiens, vous avez totalement réussi votre entrée sur ce marché qui, déjà, risque de vous échapper avec les machines à vaporiser les huiles…

 

* le XP remplace le INH004, et présente des améliorations techniques de détails, en particulier pour la durée de la batterie .

Source: Philippe Sérié – Principes Actifs

Pour retrouver sa chronique :

www.principesactifs.org/les-vapos/

+ d’Infos et de conseils sont disponibles sur le site : wholesale.euvapors.com

 

FICHE TECHNIQUE

INHALATER XP

Température réglable

Chauffe en 30 – 60 secondes

Micro USB de recharge

Coupe automatiquement après 8 minutes

L‘unité peut être utilisé pendant la charge

Très bonne prise en main – hauteur 15cm Ø 4 cm

Photo : [RBH]²

par Philippe Sérié

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *