dimanche, 20. octobre 2013

Nouvelle utilité du chanvre: Un remède contre les infections nosocomiales?

Es inLfections nosocomiales sont un fléau pour les professionnels de la santé qui doivent faire face à des agents infectieux qui profitent du système immunitaire souvent affaibli des malades en milieu hospitalier. Le staphylocoque doré est une des bactéries qui provoquent ce type d’infection et pour lutter contre sa prolifération l’armée chinoise expérimente en ce moment même avec succès l’utilisation de chanvre. La compagnie EnviroTextile basée au Colorado produit différents textiles à base de chanvre. Elle a soumis des échantillons à divers tests, notamment pour vérifier le temps de survie dans ces fibres, du staphylocoque doré ainsi que de la bactérie responsable de la pneumonie (Klebsiella Pneumoniae).

Le résultat est sans appel: les tissus en chanvre et rayonne (60/40%) ont selon leurs tests une résistance de 90% aux bactéries d’après les résultats des tests infrarouges. L’échantillon inoculé avec le staphylocoque était débarrassé de 98,5% des bactéries lors de la première mesure du test, et 61% de Klebsiella subissaient le même sort. Le coton, le polyester et le polyéthylène quant à eux peuvent abriter ces mêmes bactéries pendant des mois alors que selon ces tests la résistance peut être accrue en augmentant la proportion de chanvre dans la fabrication.

De plus, les fibres du chanvre démontrent une plus grande résistance aux UV ainsi qu’aux infrarouges, ouvrant la voie à encore plus d’opportunités d’utilisation de la plante, y compris par l’armée. La Chine est le seul pays avec la France à n’avoir jamais cessé de produire du chanvre industriel, malgré un déclin face à la concurrence des fibres synthétiques. Avec cette politique, le pays jouit désormais de la plus importante production mondiale de chanvre et peut ainsi fournir à ses militaires des fibres naturelles aux propriétés antibactériennes. Pendant que les efforts pour la légalisation de la culture du chanvre s’intensifient aux États-Unis, l’USDA (Ministère de l’agriculture US) à approuvé l’usage des fibres de chanvre sous le «Programme Bio-Préférence» (Federally Preferred for Procurement under their BioPreferred Program). Pourtant la plante ne peut toujours pas être cultivée sur le territoire national, obligeant le pays de l’oncle Sam à importer la matière première depuis le Canada et la Chine principalement.

Malgré des lois très restrictives sur l’usage de cannabis par les particuliers, la France compte pourtant la plus grande production de chanvre du sub-continent européen, un secteur en constante expansion. Il n’est donc pas impossible que cette production nationale serve dans un futur proche à fournir les hôpitaux français ou même l’armée en textiles naturellement antibactériens résistant aux UV et aux infrarouges.

La France est le premier producteur de chanvre en Europe et le second mondial derrière la Chine.

Source: PRweb

par Emmanuel G

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *