mercredi, 16. avril 2014

Pour que le débat évolue en France et en Europe

Pour que le débat évolue en France et en Europe, il sera possible de voter « Cannabis Sans Frontières – Stop la prohibition ! » le 25 mai prochain.

Comme en 2009, « Cannabis Sans Frontières – Stop la prohibition » mène campagne pour les élections européennes, afin de placer au coeur du débat public, les arguments en faveur de la réforme de la politique en matière de drogues.

Même si les moyens de cette campagne électorale sont minimes, la force de l’expression citoyenne avec le bulletin de vote « Cannabis Sans Frontières – Stop la prohibition ! », dans les urnes, risque bien de rompre la monotonie.

Si déjà, le titre « Stop la prohibition » indique clairement une orientation politique qui dépasse les clivages habituels et les propositions généralement consensuelles, le programme politique des candidat-e-s de cette liste se base sur le Manifeste européen de l’organisation ENCOD. A la suite du Manifeste européen de l’ENCOD, on trouvera quelques revendications spécifiques à la situation française, notamment une invitation à l’action concrète -au-delà du vote dans l’isoloir le 25 mai- pour signer sur Internet la pétition de l’Initiative Citoyenne Européenne en cours. A noter qu’en préambule de ce programme, comme une précision à l’étiquette politique proclamée « Cannabis Sans Frontières – Stop la prohibition ! », en hommage à la pensée éclairée de Georges Apap, cette maxime bien connue : « Les drogues sont interdites non parce qu’elles sont dangereuses, elles sont dangereuses parce qu’elles sont interdites ».

Concrètement, le Manifeste européen de l’ENCOD est un résumé des recommandations votées en 2004 par le Parlement européen, jamais pris en compte par la Commission européenne pour définir sa stratégie de lutte contre les toxicomanies. Dix ans plus tard, le rapport Catania est toujours aussi pertinent. Et il est d’autant plus cocasse qu’aujourd’hui ce soit la société civile qui, avec les 10 points élaborés par l’ENCOD, demande à tous les candidats dans tous les pays de l’UE de le signer et donc de s’engager à le réaliser lors de la prochaine mandature.

Alors que les sondages indiquent des taux d’abstention records, marquant le désintérêt des électeurs européens pour un scrutin dont ils peinent à mesurer l’importance, sur fond de propagande massive en faveur des thèses nationalisto-réactionnaires, il y a peut-être encore une chance avec la liste « Cannabis Sans Frontières – Stop la prohibition ! » d’exprimer une opinion différente et véritablement citoyenne.

Cependant, si le pari de constituer cinq listes avec une centaines de candidat-e-s est loin d’être atteint, comme le soulignait cet article de Street Press, il reste encore quelques jours pour réussir cet exploit.

 

ELECTIONS EUROPEENNES 2014

Mode d’emploi pour devenir candidat-e 

sur les listes « Cannabis Sans Frontières – Stop la prohibition ! »

 

Il faut réunir 100 candidatures à parité, au moins 50 femmes et autant d’hommes. L’objectif est de présenter 5 listes pour les élections européennes.URGENT ! ENVOYEZ VOTRE CANDIDATURE AVANT LE 2 MAI 2014Mode d’emploi à suivre pour adresser sa candidature sur les listes Cannabis Sans Frontières – Stop la prohibition, lors de l’élection des députés au Parlement européen du 25 mai 2014.1- Aller dans la Mairie où on est inscrit, là où généralement on va voter pour les scrutins, et demander une « Attestation d’inscription sur les listes électorales ».1 bis : Si on n’est pas inscrit-e-s sur les listes électorales, il faut demander un Extrait de Casier judiciaire (Bulletin N°3) pour prouver qu’on est éligible. Pour faire la demande en ligne : https://www.cjn.justice.gouv.fr/cjn/b3/eje20

2 – Faire une photocopie de la carte d’identité ou du passeport.

3 – Remplir et signer la déclaration de candidature (à télécharger et imprimer sur le site de Cannabis Sans Frontières) – Ne pas remplir (N° CSP ; Etiquette politique déclarée du candidat :)

declaration_candidature_europeennes2014_VFF

3 bis : Merci d’ajouter sur papier libre vos coordonnées pour vous contacter.

4 – Glisser le tout dans une enveloppe à adresser avant le 29 avril ou à apporter avant le 2 mai 2014 :

Cannabis Sans Frontières – Stop la prohibition !

c/o Lady Long Solo

38, rue Keller

75011 PARIS

logo pouce canna 01

 

 

 

 

 

3 réponses à «Pour que le débat évolue en France et en Europe»

  1. FARId GHEHIOUECHE

    Bonjour,
    Pour faire mieux qu’en 2009, et finalement présenter 2 listes « Cannabis Sans Frontières – Stop la prohibition ! » aux élections européennes du 25 mai, il manque 13 candidatures féminines et 5 candidatures masculines, 18 personnes âgées de plus de 18 ans.

    Il ne reste qu’aujourd’hui et demain mercredi pour vous rendre en mairie demander votre attestation d’inscription sur les listes électorales, et renvoyer au plus vite votre déclaration de candidature remplie et signée par vos soins… Téléchargeable ici : http://cannabissansfrontieres.org/pour-des-listes-cannabis-sans,912.html

    Afin de recevoir tous les documents à Lady Long Solo 38 rue Keller 75011 PARIS, le plus tard vendredi 2 mai avant 15H.
    C’est urgent 1er mai oblige, il n’y a plus de temps pour réfléchir, il faut agir maintenant !
    Merci de transférer ce message à vos contacts.

    Bien cordialement,
    FARId
    07 51 35 02 34

  2. fleur

    article interessant, en effet, il est du devoir des citoyens de prendre leur destins en main et de ne pas laisser aux seuls politiques les renes de leur destinées et de leurs libertés fondamentales.

  3. valentin

    Je signale à tous le site: change.org; sur lequel on peut déposer une pétition.
    Et ça a l’air de bien marcher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *