samedi, 4. mars 2017

Une pétition acte le consensus pour la réforme

Le 28 février, le quotidien Le Monde publiait une tribune accompagnant l’initiative d’une nouvelle association citoyenne ECHO visant à rassembler largement avec une pétition, au-delà des clivages politiques pour trouver le consensus favorable à la réforme des politiques actuelles en matière de drogues.

Voici les raisons principales qui motivent leur engagement :

À l’attention : Tous les citoyens

Échec après échec, nos politiques publiques en matière de drogues font aujourd’hui l’objet d’intenses débats. Les citoyens se réapproprient le sujet et demandent des comptes en matière de libertés individuelles, de justice sociale, de lutte contre le trafic et d’efficacité de l’action gouvernementale.

 

Ces réformes sont le résultat d’une prise de conscience : celle de l’échec d’une politique fondée quasi-exclusivement sur la répression. Contrairement à d’autres pays en Europe et dans le monde, la France reste à l’écart de cette remise en question malgré un bilan qui ne cesse de s’aggraver. Notre pays possède notamment les taux de consommation les plus élevés d’Europe pour l’usage du cannabis chez les 15-34 ans.
Ce constat est grave : que faut-il attendre de plus pour réagir ?

Un sondage IPSOS  (10/10/2016) révèle que 52 % des français sont favorables à l’ouverture d’un débat sur la question des drogues lors de la prochaine campagne présidentielle.

Plus significatif encore, 84 % considèrent que la législation actuelle est inefficace.

Le contexte actuel semble propice et les citoyens réceptifs. Il est donc temps que la France s’engage à son tour dans un véritable débat national sur le bien-fondé des politiques menées depuis bientôt 50 ans avec l’adoption de la loi du 31 décembre 1970, principal fondement de l’arsenal juridique national sur les drogues. Seules des assises publiques nationales permettront de sortir de l’impasse. Acteurs des secteurs associatifs et médicaux, avocats, universitaires, juges, journalistes, policiers, élus locaux et nationaux, entrepreneurs et citoyens de tous bords politiques, nous appelons au rassemblement le plus large possible

Les trois points clefs de notre engagement :

1. Un consensus autour du constat d’échec des politiques actuelles : ce débat doit permettre au plus grand nombre de prendre conscience que l’approche de notre pays est non seulement inefficace, mais extrêmement coûteuse pour l’Etat et la société.

2. Une méthode rationnelle et participative : après l’analyse objective des politiques actuelles en France et à l’étranger, des résultats de recherches scientifiques, Echo propose d’ouvrir un débat démocratique concret et informé permettant à toutes les parties prenantes de s’exprimer. Toutes les idées seront rassemblées et étayées par de nouvelles propositions dotées d’une double légitimité : la participation citoyenne, notamment en ligne, et les expertises professionnelles et universitaires.

3. Un débat qui s’articule autour d’objectifs clairs et précis :
– Réduire le trafic illicite et les violences inhérentes ;
– Réduire la consommation et les risques sanitaires associés ;
– Réduire les coûts pour la société et l’Etat.

ECHO s’engage à co-organiser des assises publiques nationales, dès maintenant, avec vous.

Rejoignez le débat citoyen en signant cette pétition !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *